Partager le site 

Défendre ses offres crédit par l’approche financière

Les techniques financières


Objectifs

Être capable de :

  • Identifier les clés d’une offre crédit.
  • Savoir les appréhender et en apprécier la performance par la calculatrice financière.
  • Positionner nos offres par une stratégie gagnante.

En complément : vos objectifs sur mesure


PÉDAGOGIE

  • Définition des concepts et mise en application immédiate grâce à de très nombreux exercices sur calculatrice financière et sur Internet.
  • Pas de mathématiques : celles-ci sont programmées dans la calculatrice.
  • Résolution des cas rencontrés par les participants sur le terrain.
  • Remise d’annexes spécifiant les touches à utiliser avec référence aux pages correspondantes du manuel

CONTENU DÉVELOPPÉ

  • L’APPROCHE « TYPE DE REMBOURSEMENT »
    • Montant des échéances et décomposition entre intérêts et amortissements.
    • Modulation des échéances.
    • Périodicité des échéances (mois, trimestre, …).
    • Types d’échéances : constantes, amortissement constant, in fine, avec différé, revolving, par paliers, etc.
  • L’APPROCHE « TAUX »
    • Périodique, proportionnel, actuariel.
    • Fixe, révisable (index TME, EURIBOR), capé.
    • Effectif global (TEG, TAEG).
  • L’APPROCHE « COÛT »
    • Montant emprunté.
    • Durée.
    • Frais annexes (frais de dossier, parts sociales).
    • ADI (sur capital initial, sur capital restant dû, barème fonction ou non de l’âge).
    • Garantie.
    • Coût global du crédit.
  • L’APPROCHE « NÉGOCIATION »
    • Savoir, au cours de la négociation, recalculer instantanément n’importe quelle variable (montant, taux, durée, échéance, capital restant dû, tableau d’amortissement) en fonction des objections du client.
    • Savoir déceler les zones imprécises d’une proposition concurrentielle.
    • Savoir calculer immédiatement l’impact de la révision du taux, de la durée, du montant des échéances.
  • SPÉCIFICITÉS
    • Cette formation sur un jour permet de dominer la technique de n’importe quel crédit dont le taux est connu.
    • Si le taux n’est pas connu, cette formation se limite aux cas des crédits à échéances constantes.
    • Cette formation ne permet pas d’accéder ultérieurement à la formation de niveau supérieur sur l’utilisation du crédit à des fins d’investissement (immobilier locatif, effet de levier).